Vendredi 29 juillet 2011 5 29 /07 /Juil /2011 13:29

hermione.jpg Les caresses jouent plusieurs rôles. Elles augmentent le plaisir physique de l’homme et de la femme en multipliant les stimulations, et peuvent, à elles seules, accélérer ou déclencher l’orgasme féminin. Hermine Hounkpatin, du domaine de la sexologie révèle l’effet des caresses, qui constituent en réalité tout un art.

Selon Hermine Hounkpatin, les caresses peuvent être définies comme des attouchements tendres, affectueux ou sensuels. Ce sont des frôlements doux et agréables. Egalement, des effleurements amusants et plaisants. A l’en croire, elles sont utilisées par la femme pour retarder le moment de l’orgasme de son partenaire si celui-ci est très excité. Les caresses ont alors pour but au dire d’Hermine Hounkpatin de donner du plaisir au partenaire (pour préserver son érection) tout en calmant quelque peu ses ardeurs. " Pourquoi atteindre directement le septième ciel quand on peut monter tranquillement au cinquième, redescendre au quatrième, grimper rapidement au sixième et y rester un moment … en profitant de chaque étape de l’excitation ? ",a-t-elle dit. Ainsi, par des caresses moins sexuelles mais plus tendres prolongent selon elle le désir et enflamment le corps. Du coup, la relation sexuelle, elle aussi, en est prolongée, et le couple c’est-à-dire les amoureux explorent donc tranquillement tous les degrés du plaisir physique et sensuel.

Les caresses, une pratique, un art

Pour Hermine Hounkpatin, toute caresse de la bouche et des mains ne s’apprécie que lorsque les deux partenaires sont sur la même longueur d’onde. Ainsi, selon ses explications, pour des baisers passionnés et profonds, succion des mamelons (chez la femme mais aussi chez l’homme), mordillements et stimulation du clitoris, caresses des testicules, des fesses… , on peut simplement utiliser à volonté ses mains et sa bouche, en brodant à l’infini sur le corps de l’autre. Les paroles plus ou moins crues ont aussi leur rôle dans cet art, a-t-elle précisé. Elles participent à l’’’effet d’ascenseur’’ du désir et du plaisir.

De même, si l’homme a des difficultés d’érection ou qu’il a joui trop vite, il peut déclencher un orgasme chez sa partenaire en la stimulant par des caresses, et ainsi, la satisfaire pleinement. La sexologue fait savoir aussi que la femme n’est pas obnubilée par la pénétration comme l’est son compagnon et ainsi, la femme peut considérer comme un parfait amant un homme ayant quelques faiblesses, mais qui a su lui apporter la preuve de son habileté sensuelle.

Des caresses, expression de satisfaction des partenaires

Elles sont encore là après l’acte pour exprimer les sentiments de complicité et de sérénité éprouvés par le couple.

Hommes et femmes apprécient sans conteste un brin de tendresse après l’orgasme. Les caresses s’en suivent et sont offertes comme un remerciement pour cet agréable moment partagé. Cela témoigne de la tendresse, a indiqué Hermine Hounkpatin qui explique que cette tendresse qui doit diriger les instants d’après l’orgasme doit régner en maître. " Des baisers sur la bouche et sur tout le corps et des effleurages resteront apaisants et non ’’sexuels’’, notamment chez la femme dont le sexe est un peu ’’électrisé’’ ". Cependant, une stimulation trop directe pourrait être désagréable avec la femme dont le sexe est déjà un peu " électrisé " après l’acte. S’agissant des hommes, ils apprécient eux aussi tout comme leurs compagnes les mots doux et les compliments, tant sur leur physique que sur leurs ’’performances’’. Ainsi, avis aux femmes car les hommes surtout ont besoin d’être assurés.

Quand le désir s’entretient via les caresses

" Les caresses entretiennent le désir, augmentent le plaisir et permettent d’atteindre le septième ciel. C’est pourquoi, elles sont à redécouvrir en couple et à consommer sans modération ", conseille Hermine Hounkpatin. A l’entendre, elles se vivent depuis la naissance. Elle explique que déjà dans le sein de sa mère, le tout petit en a besoin pour communiquer avec sa maman et dormir rassuré. Il en ressort donc qu’en couple, rien ne serait plus intime que ce plaisir sensuel à la fois donné et reçu par les deux partenaires.. Par conséquent, les caresses favorisent la communication. Les gynécologues s’accordent à dire qu’elles déclenchent la libération de certaines hormones dont les endorphines (des molécules antidouleur naturelles provoquant un état de bien - être) et l’ocytocine (favorisant la baisse de la tension artérielle et l’apparition d’un rythme cardiaque lent et régulier). Bref, elles procurent un grand plaisir des sens et une euphorie biochimique. Il serait bien dommage de s’en priver.

Elisabeth GANDAHO / Quotidien Fraternité

Par Voir le Bénin bien Construit - Publié dans : Fait Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Actualité Jukebox

FANBOX Construirelebenin

 

                     Flux-RSS.jpg  Facebook_logo.png  Twitter-logo Linkedin Logo                         

Boniyayi.bj

Dr Thomas Boni YAYI, 

Président de la République du Bénin

Le Bénin en Images

Bénin en Images3

Clips d'Artistes Béninois

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Rechercher

Conseil des Ministres

 

Nos Rubriques

Syndication

  • Flux RSS des articles

Actualité Vidéowall

                   

Credo Original

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés